Les Nuits debout en Île-de-France (printemps-été 2016) – script et données

Update du 4 octobre : l’article est désormais en ligne.

Un article écrit par nos soins, concernant les Nuit debout en Île-de-France, est censé paraître d’ici quelques semaines dans l’excellente revue en ligne Métropolitiques. Le fichier .zip téléchargeable ici (2.6 Mo) permet de reproduire l’ensemble des traitements statistiques et cartographiques de cet article. Il comprend les fichiers suivants :

  • NL_LB_aout2018.R : script R permettent de répliquer les traitements – et d’en tester d’autres évidemment ;
  • carteAnim.gif : carte animée recensant semaine après semaine les lieux de rassemblements Nuit debout en Île-de-France d’avril à juillet 2016 (cf ci-dessous).

Continuer la lecture de « Les Nuits debout en Île-de-France (printemps-été 2016) – script et données »

Lectures de l’été 2018 : zad, luttes et printemps 2016

La sélection qui suit ne prétend nullement à l’exhaustivité, elle ne reflète que mes pérégrinations en librairie et sur le web.

Après le Comité invisible (Maintenant, La Fabrique, 2017) et, de façon plus cursive, le collectif Mauvaise troupe (Saisons. Nouvelles de la zad, L’éclat, 2017), c’est au tour du collectif toulousain Bad Kids de livrer son analyse du printemps 2016 (Mais tout commence. Analyse du mouvement contre la loi travail. pour une nouvelle trajectoire révolutionnaire, Acratie, 2017). Revendiquant une vision classiste du monde (prolétaires contre patrons), imprégné de marxisme mais soucieux de l’adapter à l’époque, aux enjeux et au lectorat contemporains, l’ouvrage est dense, agréablement rédigé et contient plusieurs analyses intéressantes. Continuer la lecture de « Lectures de l’été 2018 : zad, luttes et printemps 2016 »

Zad en librairie, printemps 2018

Petit tour d’horizon de quelques publications récentes*, les références complètes sont fournies à la fin de ce billet.

Zones à défendre

Le collectif français Des plumes dans le goudron associe une sociologue urbaniste (Anahita Grisoni), un économiste (Julien Milanesi) et deux géographes (Jérôme Pelenc et Léa Sébastien). Leur ouvrage vise à proposer “une perspective théorique et militante” (p. 13) permettant d’étudier conjointement différentes luttes de territoire, regroupées ici sous l’étiquette “grands projets inutiles et imposés” (GPII). Continuer la lecture de « Zad en librairie, printemps 2018 »

Nuit debout : un roman, un essai

Ce qui a été publié à ce jour sur Nuit debout est d’un intérêt très variable, la nécessité de publier vite favorisant la routine intellectuelle, que les publications soient issues du milieu médiatique, militant ou académique. Ce court billet s’intéresse à deux ouvrages très différents parus en 2017 : un roman noir et un essai.

Que le roman noir soit le premier à saisir des éléments d’actualité n’est pas exactement une nouveauté, le genre se prête bien au commentaire critique des événements plus ou moins récents. J’ai emprunté par hasard à la bibliothèque municipale la plus proche de mon domicile le dernier roman de Sébastien Gendron, Révolution, paru en janvier 2017 chez Albin Michel. Je ne connaissais pas cet auteur, j’étais dans une période romans noirs, le titre me plaisait. Et j’ai eu le plaisir de lire ce dialogue entre les deux personnages principaux (pages 134 à 136) :

Continuer la lecture de « Nuit debout : un roman, un essai »

Trouver sa place sur les places : un militant géographe à Nuit debout

Présentation faite au colloque Ethnographies et engagements à Rouen le 9 novembre 2017. Il s’agit ici du texte remanié pour être lu et non de la version écrite soumise aux organisateurs et organisatrices du colloque.

En tant que géographe ayant de 2010 à 2016 été un amateur assidu des méthodes quantitatives, ma présence ici, dans un colloque consacré à Ethnographies et engagements, n’était guère prévisible il y a 18 mois. Je tiens donc tout d’abord à vous remercier pour votre ouverture d’esprit, et j’espère que vous pardonnerez les nombreux défauts de cette présentation. Étant formé dans une discipline donnée (la géographie humaine), dans un paradigme donné (la géographie dite théorique et quantitative), je ne maîtrise ni les codes, ni les références, ni les habitus disciplinaires qui sont les vôtres. J’espère néanmoins que certaines et certains d’entre vous trouverons un intérêt à cette présentation.

Continuer la lecture de « Trouver sa place sur les places : un militant géographe à Nuit debout »

Entretiens et règles d’anonymisation (novembre 2016)

Les entretiens réalisés auprès de participant.e.s à des assemblées de quartier au printemps 2016, suite au moment Nuit debout (ND), ont été anonymisés puis soumis à l’appréciation des personnes interrogées. Le texte ci-dessous, finalisé en novembre 2016, a été envoyé aux personnes avec deux fichiers en format texte (retranscription complète, retranscription anonymisée). Un lien permettant de télécharger le fichier .mp3 correspondant était par ailleurs fourni. Les XXX désignaient dans le texte original les noms des assemblées.

Entretiens auprès de participant.e.s aux assemblées de quartier XXX et XXX – règles d’anonymisation.

Continuer la lecture de « Entretiens et règles d’anonymisation (novembre 2016) »

Grille d’entretien, Nuit debout (juillet 2016)

La grille ci-dessous a été construite pour la réalisation d’entretiens avec des participant.e.s à des assemblées de quartier qui se sont montées en avril 2016 suite à Nuit debout République. Le principe des entretiens a été présenté lors des assemblées hebdomadaires et une première version a été envoyée sur les listes de diffusion de ces assemblées. La version définitive datée du 6 juillet 2016 et reproduite ici a été envoyée avant la passation des entretiens aux personnes volontaires : certaines l’ont lue attentivement et ont préparé leurs réponses en conséquence. Les XXX correspondent aux noms des assemblées, masquées ici. La rubrique NB a été ajoutée a posteriori et était destinée à mon propre usage. Trois cartes en noir et blanc tirées d’openstreetmap et centrées sur le lieu de rassemblement étaient reproduites ensuite, elles n’ont pas été utilisées lors de la passation des entretiens. C’était ma première tentative de recherche qualitative et ma première expérience de passation d’entretiens.

Réalisation d’entretiens auprès de participant.e.s aux assemblées de quartier XXX, XXX et XXX.

Continuer la lecture de « Grille d’entretien, Nuit debout (juillet 2016) »