Zad, cantines et anarchie – lectures de printemps 2019

Cet hiver, j’ai lu plein de choses intéressantes sur le nucléaire mais je n’ai pas pris le temps d’en faire un billet, je les liste et les commente rapidement à la fin de celui-ci. Au menu, De tout bois #10, un nouveau livre sur Notre-Dame-des-Landes, un ouvrage passionnant sur les cantines autogérées et enfin un livre sur les pratiques anarchistes contemporaines.

Continuer la lecture de « Zad, cantines et anarchie – lectures de printemps 2019 »

Zad en librairie, printemps 2018

Petit tour d’horizon de quelques publications récentes*, les références complètes sont fournies à la fin de ce billet.

Zones à défendre

Le collectif français Des plumes dans le goudron associe une sociologue urbaniste (Anahita Grisoni), un économiste (Julien Milanesi) et deux géographes (Jérôme Pelenc et Léa Sébastien). Leur ouvrage vise à proposer “une perspective théorique et militante” (p. 13) permettant d’étudier conjointement différentes luttes de territoire, regroupées ici sous l’étiquette “grands projets inutiles et imposés” (GPII). Continuer la lecture de « Zad en librairie, printemps 2018 »

Bure, le nouveau Notre-Dame-des-Landes ? La construction médiatique d’un fantasme (1)

J’ai quitté Paris pour Bure le 17 janvier 2018, jour de l’annonce, pas totalement surprenante, de l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes (NDDL). Cela m’a permis d’observer en direct la construction d’un fantasme médiatique : Bure sera-t-il le nouveau NDDL ? Le nombre de journalistes présent.e.s à Bure et aux alentours est certes resté inférieur au nombre de gendarmes mais il ne s’est pas passé une journée sans apprendre la présence d’une équipe de télé, de l’AFP, de journalistes de presse écrite, etc.

En temps normal, la présence de journalistes est négociée avec les habitant.e.s de la maison de résistance et les occupant.e.s de la forêt. Le suivisme des médias a perturbé ce fonctionnement, au point qu’un billet a été mis en ligne le 18 janvier 2018, billet précisant en rouge “Nos lieux de lutte sont aussi nos lieux de vie. C’est pourquoi, sans contact préalable, nous ne recevrons pas des équipes qui se présenteraient spontanément à la Maison de Résistance ou au Bois Lejuc.”. Autre réaction, l’affichage sur la porte de la grange d’un message hostile aux journalistes.

Continuer la lecture de « Bure, le nouveau Notre-Dame-des-Landes ? La construction médiatique d’un fantasme (1) »