Inventaire estival 2019

L'auteur de ces lignes à Noter-Dame-des-Landes le 18 février 2018

Ce qui suit est la liste des billets entamés et non achevés à ce jour ; certains ne le seront jamais (je précise lesquels). Il est possible que je parvienne à en finaliser certains. Plus d’idées que de temps, et plus de velléité que de motivation souvent. La date entre parenthèses est celle que la dernière modification – qui est parfois celle de la création du brouillon. Pourquoi ce billet ? Histoire de montrer que la recherche en général, et le blogging scientifique en particulier (dans mon cas, je ne généralise pas), c’est bien souvent plus de projets abandonnés que de projets finalisés.

Continuer la lecture de « Inventaire estival 2019 »

Le “laboratoire” de l’Andra à Bure : courte chronologie d’une longue lutte

La chronologie proposée ici ne prend pas en compte les aspects juridiques (recours des opposant.e.s) et judiciaires (procès contre les opposant.e.s). Elle est volontairement sélective pour les dernières années, d’autres sources (vmc.camp notamment) permettant de suivre le détail des actions en cours depuis 2015. Les liens ont été visités en août 2018. Si vous repérez des oublis importants, n’hésitez pas à laisser des commentaires. Si vous ne souhaitez pas que ces commentaires soient publiés, il suffit de me l’indiquer.

1979
7 novembre : création de l’Andra (Agence nationale des déchets radioactifs), filiale du Commissariat à l’énergie atomique (CEA).
Continuer la lecture de « Le “laboratoire” de l’Andra à Bure : courte chronologie d’une longue lutte »

Chère ANDRA, accepteras-tu un jour de me répondre ?

Mise à jour du 11 décembre 2018 : j’ai eu hier l’excellente surprise de recevoir par mail un gros dossier avec une bonne partie (pas tout, il manque des choses) des documents demandés : A propos n° 1 à 8 plus un numéro spécial (janvier 1997), Passerelles 2 et 5, et des numéros de Plein jour. Merci donc à l’expéditeur, “La Direction de la Communication et du Dialogue”.

L’ANDRA (Agence nationale des déchets radioactifs) a multiplié au cours de son existence les supports de communication : lettres d’informations internes (LaboExpress début des années 2000), lettres d’informations grand public (Plein jour, La vie du labo, Le journal de l’ANDRA), lettres à destination des acteurs économiques (Passerelle, début des années 2000). Toutes ces brochures sont de qualité professionnelle (papier glacé, nombreuses illustrations en couleurs, maquette aérée, etc.) et, pour les brochures grand public, très largement distribuées (Le Journal de l’ANDRA, édition Meuse/Haute-Marne, est ainsi tiré à plus de 190 000 exemplaires).

Continuer la lecture de « Chère ANDRA, accepteras-tu un jour de me répondre ? »