Chère ANDRA, accepteras-tu un jour de me répondre ?

Mise à jour du 11 décembre 2018 : j’ai eu hier l’excellente surprise de recevoir par mail un gros dossier avec une bonne partie (pas tout, il manque des choses) des documents demandés : A propos n° 1 à 8 plus un numéro spécial (janvier 1997), Passerelles 2 et 5, et des numéros de Plein jour. Merci donc à l’expéditeur, « La Direction de la Communication et du Dialogue ».

L’ANDRA (Agence nationale des déchets radioactifs) a multiplié au cours de son existence les supports de communication : lettres d’informations internes (LaboExpress début des années 2000), lettres d’informations grand public (Plein jour, La vie du labo, Le journal de l’ANDRA), lettres à destination des acteurs économiques (Passerelle, début des années 2000). Toutes ces brochures sont de qualité professionnelle (papier glacé, nombreuses illustrations en couleurs, maquette aérée, etc.) et, pour les brochures grand public, très largement distribuées (Le Journal de l’ANDRA, édition Meuse/Haute-Marne, est ainsi tiré à plus de 190 000 exemplaires).

Étudier dans la durée ces documents est tout à fait passionnant car il permet de comprendre, notamment dans le cas du projet Cigéo (Centre industriel de stockage géologique, soit un projet d’enfouissement des déchets hautement radioactifs et à durée de vie longue), comment l’ANDRA a vendu aux habitants et habitantes des environs de Bure le projet le plus longuement radioactif du monde (100 000 ans…), ce qui est évidemment une prouesse. Je prépare une analyse fouillée et sérieuse sur le sujet (dès que le corpus de documents est complet) mais l’argument principal a été de répéter durant près de 20 ans : « il n’y a pas et il n’y aura jamais de déchets radioactifs à Bure, ce n’est qu’un laboratoire ».

Étudier ces documents suppose d’y avoir accès. J’ai eu la chance en janvier dernier de récupérer à Bure un certain nombre de ces brochures et lettres (un grand merci au CLIS – Comité local d’information et de suivi) mais il en manque quelques uns. J’ai donc été voir le site de l’ANDRA, ils n’y sont pas, et j’ai envoyé des courriers à plusieurs reprises sans jamais obtenir de réponse – le mail est les dates d’envois sont reproduits en fin de billet.

Chère Andra, toi qui distribuais au dernier salon nucléaire mondial de jolis petits fûts radioactifs anti-stress, accepteras-tu un jour qu’on puisse travailler sérieusement sur ta communication ? Certes, je ne suis pas un admirateur de ton travail mais je lis ta prose avec beaucoup d’attention et j’aimerais en lire encore un peu plus. À très bientôt, à Bure ou ailleurs.

Courrier envoyé à webcom@andra.fr en février et mars 2018, à dialogue@andra.fr en juin 2018
Objet : recherche de supports de communication de l’Andra

Bonjour,

chargé de recherche au CNRS (UMR IDEES, Rouen), géographe, je travaille depuis plusieurs mois sur deux aspects liés au projet Cigéo:
– les effets spatiaux du projet ;
– les visions du territoire créées par les différents supports de communication.

Lors d’une visite récente à Bure, j’ai récupéré bon nombres de brochures et de journaux de l’Andra au CLIS mais il me manque un certain nombre d’éléments – éléments que je n’ai pas trouvé sur le site (cf liste à la suite du mail). Ces documents existent-ils en version numérique ? Si oui, serait-il possible de me les envoyer ? Si non, sont-ils consultables au siège (je réside à Paris) ?

Je reste évidemment à votre entière disposition pour toute demande de renseignement complémentaire.
Très cordialement,

Laurent Beauguitte (mon téléphone perso)
CV en ligne à l’adresse https://esprad.hypotheses.org/cv-com-et-publis-novembre-2017

Liste des documents manquants et questions
Le Fond et la forme : j’ai le n°1 de février 1995, existe-il d’autres numéros ? Il est fait référence à un autre journal nommé A propos : est-il disponible ?
Plein Jour : j’ai les n°3, 6 à 9 et 15
La lettre de l’Andra : j’ai seulement les n° 1 à 3 et 11
La vie du labo : il me manque les n°1 à 17
Labo Express : j’ai seulement les numéros 4 à 6
Passerelles : j’ai les numéros 1, 3, 4, 6 et 7


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.