Le rap nationaliste français – featurings et discographie

Featuring

J’ai commis l’année dernière un graphe des featurings des artistes de la scène rap nationaliste française – je considérais tous les voisins d’ordre 2 de Kroc blanc, Amalek, North et AgB13. Je me suis contenté ici de l’actualiser avec les albums et vidéos sortis depuis. Si vous repérez des oublis, n’hésitez pas à me le signaler. J’ai supprimé le lien Kroc blanc – Manon (titre Gros mot sur Instinct) dans la mesure où la seconde est la fille du premier et elle est un peu jeune pour être considérée comme une artiste de la scène rap nationaliste (merci à YoM d’avoir attiré mon attention sur ce point). Le fichier est téléchargeable ici (fichier .txt, encodage utf-8, séparateur ;).

Les liens sont orientés de l’artiste vers les artistes invités à poser leur voix sur un ou plusieurs titres.

Ce graphe appelle quelques commentaires. Tout d’abord, j’ai respecté les indications données par les artistes : quand YoM indique feat. Nobless Bastard, je crée un lien du premier vers le second – même si Nobless Bastard est un duo formé par Amalek et Laryen. Précisions données par Amalek : ” Maxos et Guillotine ne font pas partie du rap nationaliste, ce sont simplement des amis avec qui j’ai collaboré. Zera non plus n’est pas natio mais plutôt dissident. La comette non plus n’a rien d’un rappeur natio “.

Le rappeur havrais North a pris ses distances avec cette scène, il continue sous un autre pseudo avec des textes moins orientés politiquement.

L’apparition d’un artiste célèbre de la scène black metal (Famine de Peste Noire) est inattendue, les liens entre scène rap nationalistes et scènes autres étant très rares jusqu’ici en France (le seul précédent à ma connaissance concerne Goldofaf et FTP, Fasc étant par ailleurs le batteur de ce groupe de rock identitaire français). Ceci étant, Famine a à plusieurs reprises exprimé son intérêt pour le rap et l’un de ses derniers titres le montre (Aristocrasse, vidéo mise en ligne sur youtube le 12 novembre 2018).

Albums (2008-2018)

Sauf indication contraire, tous ces albums sont auto-produits. La mention cd entre parenthèses indique l’existence d’un support physique.

Amalek, 2016, Premier sang (cd)

Fasc, 2010, J’ai pas le shoah (cd)

Kroc blanc, 2014, L’appel de la forêt (cd) ; 2016, Instinct (cd) ; 2018, Écho (cd)

Goldofaf, 2008, Génération faf  (cd) ; 2009, Dans la tourmente (cd) ; 2012, Prêt à tout (cd, Patriote Productions)

Laryen, 2017, Le défouloir (cd) ; 2018, L’antre de la bête (cd)

Leinad, 2017, Le stylite (cd)

Nobless Bastard (duo formé par Amalek et Laryen), Nobless Bastard (cd)

Willem le Bel, 2017, Révolutionnaires à la guillotine

Yom, 2018, Aryanitié, Blitzkrieg, Hyperborée (4 titres hors commerce offert aux personnes ayant acheté les 2 albums précédents)

Remarque : certains artistes de cette scène vendent leurs titres à l’unité et non en format album sur bandcamp (Mc Amor, Jo le rital). Contrairement au site fafrap, je n’inclus pas Nihm dans cette scène : s’il a quelques punchlines pro-Faurisson, la plupart de ses titres ne sont pas politiques.


5 réponses sur “Le rap nationaliste français – featurings et discographie”

  1. Tout ce que vous dites dans votre article sur mc amor cest qu il vend ses titres a l unité et pas qu il a fait 10 albums en 2018, vous ne mentionnez en aucun cas le nom de ses 10 albums. Mc amor a commencé le 20eme album en 2019 et pour vous cest kroc blanc le leader parce quil a fait des videos ? Mdr willem n est pas un rappeur, le seul mec qui fait des sons qui dechire c est mc amor, ne vous en déplaise les rapeurs natio ont encore du boulot, meme si amalek et laryen ont fait quelques bons morceaux, kroc blanc donne notamment des noms trop bizarre a ses chansons, des fois je me demande où il va chercher ça, le milieu des artistes natio etant cloisonné par la raie publique, jespere que tous les veaux vont se retirer les doigts du cul et avancer dans le bon sens, cest pas une question de prendre plaisir a critiquer cest une question de reconnaissance, heil

    1. Bonjour Jerry,
      je viens d’aller vérifier le bandcamp de Mc Amor, je ne vois pas apparaître d’album mais uniquement des titres vendus à l’unité. Willem fait du rap, qu’il se soit grillé avec la scène rap natio est une autre histoire… Et sur qui est le meilleur, ce n’est pas mon propos, je collecte des informations et les mets en forme, je ne mets pas des notes. Par ailleurs, je n’utilise pas le terme de leader pour qualifier Kroc Blanc.
      Bien à vous, Laurent

  2. Bonjour Laurent,

    – il n’existe pas d’artiste nommé “Tonfa”. C’est le nom d’un son de Kroc Blanc feat. Laryen.
    – il existe un son Maxos —> Amalek : https://www.youtube.com/watch?v=1sOUZqAzINc&feature=share .
    De même qu’il y a déja eu connexion directe entre Amalek et Guillotine. Exemple ce son, qui était la première version de “Cheetah” : https://www.youtube.com/watch?v=kdVyBTBfjqU .
    – Nihm a plus que juste “quelques punchlines pro-Faurisson”, même s’il est vrai qu’il fait également des sons sans aucune coloration politique. A titre personnel, je le considèrerai comme un rappeur d’extrême-droite à temps partiel, mais il a décidé volontairement de ne pas faire de collaboration avec d’autres membres de cette scène pour ne pas avoir à supporter cette étiquette.

    1. Merci YoM pour tes remarques, je corrige les erreurs dans les jours qui viennent – pour Nihm, je reste peu convaincu. Pour l’absence de lien Amalek – Guillotine : par construction, je crée un lien entre l’artiste invitant et l’artiste ou les artistes invités mais, s’il en invite plusieurs, je ne crée pas de liens entre ces derniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.