Les rappeurs d’extrême-droite français sur YouTube

Le texte qui suit a été proposé pour le colloque Youtubeurs, Youtubeuses qui aura lieu à Tours les 9 et 10 novembre prochains. Cette proposition n’a pas été retenue. Si un.e des évaluateurs.trices a considéré que le « texte [est] intéressant, doté d’une méthodologie explicite solide, […] sur une thématique originale bien pensée. », l’autre a remarqué, à juste titre me semble-t-il, qu’il n’y avait « aucun questionnement, aucune problématique… ». J’ai débuté ma recherche en mars – sachant que mon métier de chercheur suppose d’autres activités en parallèle (recherche, enseignement, paperasse, etc.). Je collecte des matériaux, je cherche des moyens pertinents de les analyser afin de produire de la connaissance sur un aspect du monde social qui me paraît intéressant. Je n’ai pas de cadre théorique précis et suis un adepte du bricolage méthodologique.

Quelques compléments : depuis que j’ai soumis ce texte, j’ai été démenti sur certains aspects. Kroc blanc a ainsi mis en ligne une chanson de Christophe BZH sur sa chaîne Le sale blanc le 30 juin 2017 – j’écrivais que cette chaîne concernait exclusivement des commentaires politiques ; l’hypothèse concernant l’évolution de Gosta/Leinad n’est qu’une hypothèse et elle n’a pas été validée à ce jour. Des entretiens avec ces personnes sont envisagées dans un futur proche donc à suivre.

Continuer la lecture de « Les rappeurs d’extrême-droite français sur YouTube »

Entretiens et règles d’anonymisation (novembre 2016)

Les entretiens réalisés auprès de participant.e.s à des assemblées de quartier au printemps 2016, suite au moment Nuit debout (ND), ont été anonymisés puis soumis à l’appréciation des personnes interrogées. Le texte ci-dessous, finalisé en novembre 2016, a été envoyé aux personnes avec deux fichiers en format texte (retranscription complète, retranscription anonymisée). Un lien permettant de télécharger le fichier .mp3 correspondant était par ailleurs fourni. Les XXX désignaient dans le texte original les noms des assemblées.

Entretiens auprès de participant.e.s aux assemblées de quartier XXX et XXX – règles d’anonymisation.

Continuer la lecture de « Entretiens et règles d’anonymisation (novembre 2016) »

Grille d’entretien, Nuit debout (juillet 2016)

La grille ci-dessous a été construite pour la réalisation d’entretiens avec des participant.e.s à des assemblées de quartier qui se sont montées en avril 2016 suite à Nuit debout République. Le principe des entretiens a été présenté lors des assemblées hebdomadaires et une première version a été envoyée sur les listes de diffusion de ces assemblées. La version définitive datée du 6 juillet 2016 et reproduite ici a été envoyée avant la passation des entretiens aux personnes volontaires : certaines l’ont lue attentivement et ont préparé leurs réponses en conséquence. Les XXX correspondent aux noms des assemblées, masquées ici. La rubrique NB a été ajoutée a posteriori et était destinée à mon propre usage. Trois cartes en noir et blanc tirées d’openstreetmap et centrées sur le lieu de rassemblement étaient reproduites ensuite, elles n’ont pas été utilisées lors de la passation des entretiens. C’était ma première tentative de recherche qualitative et ma première expérience de passation d’entretiens.

Réalisation d’entretiens auprès de participant.e.s aux assemblées de quartier XXX, XXX et XXX.

Continuer la lecture de « Grille d’entretien, Nuit debout (juillet 2016) »

« Mais tu leur fais de la pub ! » ou pourquoi créer une chaîne Youtube de rap nationaliste

En mai 2017, j’ai créé une chaine youtube afin de partager des clips de rappeurs nationalistes. Quatre playlists sont disponibles à ce jour : rap francophone, rap polonais, rap allemand et rap italien. Pourquoi « faire de la pub », comme me l’a reproché un collègue, à des artistes dont je ne partage pas les idées ? Ce billet tente de l’expliquer.

Continuer la lecture de « « Mais tu leur fais de la pub ! » ou pourquoi créer une chaîne Youtube de rap nationaliste »

« Mais pourquoi tu travailles là-dessus ? » ou l’illégale légitimité des objets de recherche

Que je travaille sur les scènes musicales d’extrême-droite n’était pas prévu. J’ai été recruté comme chargé de recherche au CNRS avec un projet portant sur les organisations internationales (le projet est disponible sur l’excellent blog Academia – à ne pas confondre avec la plateforme commerciale homonyme) déjà étudiées dans le cadre de ma thèse. D’octobre 2014 à avril 2016, j’ai étudié le fonctionnement du Conseil des droits de l’homme. C’était intéressant et confortable : je savais quelles données construire et comment les analyser. C’était confortable et légèrement ennuyeux. De la science normale.

Continuer la lecture de « « Mais pourquoi tu travailles là-dessus ? » ou l’illégale légitimité des objets de recherche »