Archives par étiquette : éthique

Trouver sa place sur les places : un militant géographe à Nuit debout

Présentation faite au colloque Ethnographies et engagements à Rouen le 9 novembre 2017. Il s’agit ici du texte remanié pour être lu et non de la version écrite soumise aux organisateurs et organisatrices du colloque.

En tant que géographe ayant de 2010 à 2016 été un amateur assidu des méthodes quantitatives, ma présence ici, dans un colloque consacré à Ethnographies et engagements, n’était guère prévisible il y a 18 mois. Je tiens donc tout d’abord à vous remercier pour votre ouverture d’esprit, et j’espère que vous pardonnerez les nombreux défauts de cette présentation. Étant formé dans une discipline donnée (la géographie humaine), dans un paradigme donné (la géographie dite théorique et quantitative), je ne maîtrise ni les codes, ni les références, ni les habitus disciplinaires qui sont les vôtres. J’espère néanmoins que certaines et certains d’entre vous trouverons un intérêt à cette présentation.

Continuer la lecture

Entretiens et règles d’anonymisation (novembre 2016)

Les entretiens réalisés auprès de participant.e.s à des assemblées de quartier au printemps 2016, suite au moment Nuit debout (ND), ont été anonymisés puis soumis à l’appréciation des personnes interrogées. Le texte ci-dessous, finalisé en novembre 2016, a été envoyé aux personnes avec deux fichiers en format texte (retranscription complète, retranscription anonymisée). Un lien permettant de télécharger le fichier .mp3 correspondant était par ailleurs fourni. Les XXX désignaient dans le texte original les noms des assemblées.

Entretiens auprès de participant.e.s aux assemblées de quartier XXX et XXX – règles d’anonymisation.

Continuer la lecture

« Mais pourquoi tu travailles là-dessus ? » ou l’illégale légitimité des objets de recherche

Que je travaille sur les scènes musicales d’extrême-droite n’était pas prévu. J’ai été recruté comme chargé de recherche au CNRS avec un projet portant sur les organisations internationales (le projet est disponible sur l’excellent blog Academia – à ne pas confondre avec la plateforme commerciale homonyme) déjà étudiées dans le cadre de ma thèse. D’octobre 2014 à avril 2016, j’ai étudié le fonctionnement du Conseil des droits de l’homme. C’était intéressant et confortable : je savais quelles données construire et comment les analyser. C’était confortable et légèrement ennuyeux. De la science normale.

Continuer la lecture